Correction du bac à l’étranger : dématérialisation!

Le directeur de l’AEFE et le directeur de NEOPTEC au salon de l’éducation à Paris le 11 mars 2016

Le directeur de l’AEFE et le directeur de NEOPTEC au salon de l’éducation à Paris le 11 mars 2016

L’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE) et NEOPTEC ont présenté conjointement l’outil de dématérialisation de la correction du baccalauréat au salon de l’éducation vendredi 11 mars. Viatique facilite la communication entre correcteurs : « Cette interactivité va permettre plus d’harmonisation dans le système de notation » assure Samantha CHAREILLE de l’AEFE.

Le nouveau directeur de l’AEFE, Christophe Bouchard, a numérisé des copies à Paris qui ont pu être immédiatement corrigées par des enseignants en Roumanie. Les enseignants correcteurs ont fait une démonstration précise et très bien menée de la partie correction du logiciel retransmise en direct sur Skype.

Notre chef de projet Peter Burk s’est mis dans la peau du gestionnaire de concours pour administrer les copies et suivre les corrections, tout en intervenant sur le forum avec les correcteurs depuis Paris.

L’AEFE travaille avec NEOPTEC depuis 2011 pour sécuriser et simplifier la logistique de la correction du baccalauréat dans les lycées français du monde entier.

 

Les examens et concours avec Viatique

Viatique, c’est une passation de l’épreuve normale pour les candidats. Les copies sont scannées et envoyées dans le cloud de manière sécurisée, alors que les originaux sont archivés.

Le logiciel de numérisation réalise tous les contrôles et opérations de traitement autrefois manuels comme le décompte et l’anonymat, sans aucune erreur.

Les correcteurs peuvent alors, où qu’ils se trouvent dans le monde et jusqu’à l’ultime validation, corriger en ligne les copies grâce à une interface et des outils graphiques intuitifs directement sur ordinateur.

Tout au long de la correction, ils peuvent échanger avec d’autres correcteurs via un système sécurisé de messagerie instantanée et de forum.

Les gestionnaires peuvent suivre « en direct » l’évolution des corrections. Puis les notes attribuées sont envoyées aux établissements.

Frédéric DALLIAS répond aux questions des étudiants
Le directeur de NEOPTEC Frédéric DALLIAS répond aux questions des étudiants du réseau AEFE pour la webradio