Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Logiciels scolaires… Comment m’y retrouver ?


Le plan numérique pour l’éducation a généré de nombreuses nouvelles offres. Certes, le numérique offre de nombreuses opportunités pour la classe. Mais comment ne pas se noyer dans la diversité des logiciels proposés ? Aide à l’apprentissage des langues, des maths, du code informatique, à la gestion du temps, à la recherche de documentation… Les professeurs n’ont que l’embarras du choix, et parfois, c’est trop. Car il y a aussi la problématique de la prise en main. Se former efficacement à un logiciel vaut mieux que de peiner sur plusieurs. Oui mais… comment distinguer le sérieux et l’efficacité d’un logiciel ?

 

Cibler votre besoin réel

Tout d’abord, il faut définir quel est votre besoin exact. Le numérique doit être intégré que s’il apporte une valeur ajoutée… Le cours n’a jamais eu besoin du numérique, il est préparé en amont et s’enrichit au gré du temps et des remarques. Que pouvons-nous attendre précisément du numérique ? Le numérique peut par exemple servir pour une démonstration ou pour tester la concentration et le suivi des étudiants. L’étudiant ou l’élève qui est sollicité par des quizz pendant le cours reste mieux concentré.

 

Demandez à vos collègues ou sur Internet les avis sur l’utilisation d’un logiciel. Le web a facilité le développement de nombreux petits logiciels qui répondent plus ou moins bien aux problématiques éducatives. Privilégiez les logiciels développés par les experts de l’éducation et les logiciels reconnus qui s’enrichissent grâce aux retours clients.

L’expertise de l’entreprise garantit la fiabilité du logiciel et la présence à vos côtés du support technique. La formation est primordiale : en connaissant le besoin de l’utilisateur, la prise en main du logiciel n’en est que plus pertinente. Cette proximité et cette disponibilité sont importantes.

 

Installation sur votre machine ou utilisation en ligne

Il faut ensuite distinguer 2 types d’installation de logiciels. Les logiciels dits « lourds » s’installent sur votre ordinateur. Ces logiciels sont généralement vendus avec une formation, une assistance et une mise à jour. Ils ne nécessitent pas de connexion internet pour fonctionner, c’est pourquoi certaines régions ou certains pays qui ont un mauvais débit internet préfèreront ce type de logiciel. Autre élément non négligeable, avec un logiciel lourd vos données sont conservées sur votre machine. Elles ne sont donc pas partagées.

 

On les distingue des logiciels dit « SaaS » qui fonctionnent sur le web. SaaS est l’acronyme de l’anglais « software as a service » qui signifie en français « logiciel en tant que service ». Le logiciel n’est pas installé sur votre machine mais sur un serveur lointain. Vos données sont donc externalisées. Vous n’installez rien sur votre ordinateur : vous vous connectez sur une page web et pouvez avoir un espace personnel avec un identifiant et un mot de passe. Vous ne pouvez accéder au logiciel qu’en étant connecté.

Les logiciels SaaS sont moins chers car il s’agit d’une location, donc un paiement mensuel. Faites bien attention à la durée de l’engagement mais surtout à la  transmission de vos données si vous souhaitez cesser d’utiliser le logiciel. Pourrez-vous récupérer vos données et sous quelle forme ? L’éditeur de logiciel vous propose un contrat de confidentialité et assure la sécurité de vos données.

 

Les logiciels peuvent enrichir votre cours et vos enseignements. Néanmoins, le numérique n’est pas un substitut aux connaissances du professeur. Son utilisation doit être subtile afin d’être pertinente. Le logiciel doit répondre à une attente précise et bénéficier d’une expertise technique pour être fiable.